Smart City Coupé 0,7l turbo 61 cv

Aller en bas

Smart City Coupé 0,7l turbo 61 cv

Message par Jean-Fi le Jeu 13 Juin - 19:44

Voiture essayée:
Smart City Coupé 0,7l turbo 61 cv



Conditions de l'essai:
Véhicule appartenant à l'essayeur
Essai réalisé en 2006, 35.000 kilomètres parcourus, sur tous types de routes à l'exception de celles de montagne.

Essayeur: Cascadeur

Habitabilité et esthétique

L'habitabilité est plus qu'acceptable pour une citadine comme la Smart (de l'ordre de celle d'une Mercedes Classe E). Une position légèrement surélevée, type monospace, d'excellents sièges avec un très bon maintient sans pour autant vous bloquer comme dans un baquet. Le coffre est ajusté à la taille de la voiture, d'une petite capacité de 140 dm³ si ma mémoire est bonne, qui le place 20 dm³ au-dessus de celui d'une VW Lupo. De plus, le hayon se sépare en deux parties pour un chargement par le haut ou à plat. Si le besoin d'avoir plus de volume se fait sentir vous avez la possibilité de basculer le siège passager a plat pour charger des objets plus longs. Certes, ce n'est pas une camionnette mais elle remplit tout a fait honorablement son office.



Performances et agrément moteur

Les performances sur le papier ne sont pas transcendantales et pourtant les 61 chevaux du moteur 3 cylindres turbo sont vifs. Le poids de l'ensemble aide également: seulement 750 Kg. La boîte de vitesses séquentielle semi-automatique a 6 rapports "courts" est d'un confort spectaculaire ! Plus d'embrayage et une simple impulsion sur le levier de vitesse suffit à faire passer le rapport suivant et tout cela sans enlever le pied de l'accélérateur (sous peine d'avoir des à-coups comme l'ont souvent les journalistes ne sachant pas utiliser la boîte de vitesse). Cette sensation de ne plus se fatiguer pour passer les vitesses est très agréable tout en gardant le contrôle du moment de passage de rapport. Le temps de passage de rapports est identique à d'autres voitures en conduite normale mais paraît long du fait de n'effectuer aucune opération pendant ce temps-là (débrayage, passage de rapports, embrayage). Elle mériterait d'être plus rapide en conduite sportive. Seul point négatif, l'étagement de boîte: la 6ème est un peu trop longue et peu exploitable sur route ainsi que la relative lenteur de cette boîte dans certains cas. Le moteur à bas et mi-régime est très souple, suffisamment coupleux pour une conduite paisible, et nerveux, voire un peu sportif lorsque qu'on accélère fort et à plus haut régime, effet turbo oblige. Mi-ange, mi-démon...


Consommation

La consommation varie peu: en conduite paisible, environ 5l/100km et jusqu'à 7,5l/100km en conduite sportive. L'autonomie est moyenne (250-300Km) car le réservoir est de 22 litres mais a été porté à 33 litres depuis 2002 (400-500 kilomètres environ).


Confort - Equipement

Comme je l'ai dit, les sièges sont d'un confort exceptionnel pour cette catégorie et en surpassent même bien d'autres ! De série: ABS, double airbag, ESP, boîte de vitesses semi-automatique, fermeture centralisée HF, vitres électriques, projecteurs anti-brouillard à l'avant, toit panoramique en verre... L'insonorisation du moteur à bord est bonne sans être spécialement silencieuse ni bruyante, dans la moyenne de la catégorie. Le confort général est bon, la suspension est relativement sèche (allemande oblige), c'est une question de goût. Dans la chronologie des millésimes, elle a tendance a s'assouplir (Premier modèle typé karting, Eibach Bilstein de série pour les connaisseurs, puis bien plus souple a partir de 2001).


Sécurité

Énoncés plus haut: ABS, airbags frontaux (latéraux en option), ESP... complet donc ! Le comportement routier est spécial car tout à fait dans l'objectif des concepteurs a mon avis... Je m'explique. La voiture fait 2,5 m de long, 1,5 de large et 1,45 de haut; un moteur en position arrière et propulsion de surcroît ! Donc sur le papier elle aurait tendance à partir de l'arrière (un peu comme les Porsche 911 d'antan). De plus avec 2,50 m de long, c'est une voiture très vive. C'est pour cette raison que la monte pneumatique est de 145/70/15 a l'avant et de 175/55/15 à l'arrière, ce qui lui confère un tempérament sous-vireur comme celui d'une Twingo par exemple. Ce qui est (pour moi dommage) paradoxal au vu d'un châssis extrêmement rigide lui donnant des capacités de sportive du genre karting !

Autre point, la sensation de confort, de sécurité est telle qu'elle gomme trop les limites de la voiture. Le freinage est très bon avec des disques avant de 280mm (je crois) et des tambours à l'arrière. Comme je le disais pour les pneus, je trouve la monte un peu juste surtout en cas de freinage sur le mouillé. Les 145 n'encaissent pas assez la puissance de freinage qui devient excellente en cas de monte pneumatique plus large 175 à l'avant et 195 à l'arrière par exemple (option disponible depuis 2003).

Sinon la carrosserie a été conçue pour une sécurité maximale, conçue comme un arceau de sécurité. Elle remplit très bien sont rôle (j'ai testé pour vous). Les démarrages au feu sont dignes d'une GTI, les reprises plus que correctes pour peu que l'on soit dans le bon rapport. Dommage que la boîte ne soit pas mieux étagée pour encore abaisser la consommation sur autoroute et améliorer les reprises dans les rapports inférieurs.




Conclusion

Elle remplit sont rôle bien au-delà de ce qu'on lui demande au départ. Il faut l'essayer pour être déstabilisé et perdre tous les préjugés que l'on peut avoir. Elle a (avait) encore quelques lacunes qui sont comblées au fur et à mesure des millésimes.


Les Plus

- Compacité
- Sécurité
- Comportement

Les Moins

- Monte pneumatique avant
- Autonomie
- Boîte de vitesses un peu lente


Toutes les informations reproduites dans cet essai (texte et photos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Essauto ou leurs propriétaires respectifs.

Jean-Fi
Admin

Messages : 372
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://totalwhisky.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Smart City Coupé 0,7l turbo 61 cv

Message par Jean-Fi le Jeu 13 Juin - 19:50

Voiture essayée:
Smart Fortwo 0,7l turbo 61 cv



Conditions de l'essai:
Véhicule prêté par la concession
Essai réalisé en 2003, 60 kilomètres parcourus en montagne.

Essayeur: Atomix

Habitabilité et esthétique

Lors de mes nombreux essais de la Smart Fortwo (ex City Coupé), la première chose qui m'a interpellé est l'impression d'espace. En effet, la planche de bord implantée très profondément et le pare-brise très incliné donnent l'impression d'être dans un monospace. Par contre, la largeur aux coudes étant véritablement médiocre (lors de mon essai, j'ai failli exploser la vitre avec mon coude), on se sent un peu à l'étroit. Le coffre, pour sa part, ne permet pas de transporter une commode, mais est suffisant pour un sac de voyage.


Performances et agrément moteur

Ayant essayé la Smart sur une route de montagne (j'habite en Corse), j'ai pu remarquer que cette auto pousse, et même très fort. Le couple délivré (100 Nm) n'étant pourtant pas faramineux, la légèreté de l'auto et le turbo (0.8 bar) réussissent à convaincre. Pourtant, même avec un moteur aussi sympa, je me suis vite résolu à lever le pied, me rappelant que cette puce est une propulsion (de plus, la route était mouillée). Par contre, en ville, la Smart est reine: départs vifs, manœuvres agiles et bonne visibilité arrière contribuent à faire de vous un citadin en une heure. Les créneaux ? No problemo ! En 2 secondes, la voiture est garée et vous, vous vous régalez à regarder les passants impressionnés par votre maîtrise du véhicule.


Consommation

Bon, c'est vrai que la Smart ne dispose pas d'un réservoir de Maybach; mais avec sa faible consommation, vous ne risquez pas de vous faire surprendre. Sur les routes corses, la Fortwo tient plus ou moins 400 km; c'est pas génial, mais si vous tenez compte du fait que vous ne dépenserez que 30 euros par plein, ça commence à devenir intéressant (à titre de comparaison, une Seat Ibiza 1,9l TDI 100 ch. année 2003 fait 599 kilomètres avec 35 euros de plein !).


Confort - Equipement

Il faut reconnaître que la Smart Fortwo est un véritable tape-cul sur route dégradée. Mais on s'en f... car vous êtes à bord d'une Smart et que, même après plusieurs années, les gens vous regardent toujours autant. Côté assises, les sièges sont tout bonnement excellents; à les regarder, on se croirait dans une Maserati 3200 GT et le confort est surprenant: ni trop mou, ni trop ferme. Côté silence... j'ai eu l'impression d'avoir une tondeuse à gazon allumée dans le coffre (le moteur étant implanté à l'arrière). Avec ESP, ABS, AAS (système empêchant le véhicule de reculer lors des démarrages en côte), double airbag, jantes alu, projecteurs antibrouillards avant et boîte séquentielle à commandes sur le volant,... Il ne manque rien. Cependant, on aurait apprécié la présence de plus de gadgets, comme un lecteur CD par exemple...
 


Sécurité

Cellule de sécurité Tridion, vous connaissez ? Acier indéformable, colonne de direction rétractable (lors de la collision, le volant rentre dans le tableau de bord)... Le freinage a vraiment du mordant, mais une monte pneumatique aurait été plus appréciable. En conduisant la Smart, je me suis rendu compte que cette voiture rebondissait (comme une balle). Je ne sais pas si c'était une option, mais c'était franchement désagréable.


Conclusion

Ayant essayé la Fortwo plusieurs fois et dans plusieurs versions différentes, j'observe que la Smart a beaucoup évolué mais reste quand même un cran en dessous d'une Twingo (pourtant au même prix). Par contre, elle marque le pas par rapport à une Arosa ou une Lupo. Bref, si vous recherchez une citadine branchée, maligne et économique: la Smart. Par contre, si vous avez d'autres critères, ne passez même pas à la concession.

Les Plus

- Véhicule branché
- Petite auto très maniable
- Economique à l'usage

Les Moins

- Largeur aux coudes insuffisante
- Stricte deux places
- Prix de vente exagéré


Toutes les informations reproduites dans cet essai (texte et photos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Essauto ou leurs propriétaires respectifs.

Jean-Fi
Admin

Messages : 372
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://totalwhisky.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Smart City Coupé 0,7l turbo 61 cv

Message par Jean-Fi le Jeu 13 Juin - 19:54

Smart_Pulse a écrit:Je trouve votre essai et les commentaires qui l'accompagnent tout à fait réalistes. Je suis l'heureux possesseur d'une Smart Pulse de 2002 qui répond donc aux critères de votre essai et j'approuve tout à fait votre point de vue. Elle totalise 28000kms et je suis entièrement comblé.
Juste avant celle-ci je possèdais une Smartville 45 chevaux, j'ai parcouru 22000kms avec et j'en étais très satisfait. Ceci dit le moteur (maintenant que j'utilise le 61ch) est un peu juste en terme de puissance. L'agrément du petit 3 cylindres turbo-compressé s'accompagnant d'un appétit de moineau me convient parfaitement. Votre bilan est ponctué de véracité et chacun des avantages (très nombreux d'ailleurs) et inconvénients sont en tout points corrects et véridiques. Ca fait plaisir de voir que des gens peuvent essayer des Smarts sans dénigrer sur cette boite de vitesse (certes un peu lente en usage sportif) et en sachant exposer les nombreux et non négligeables agréments et avantages de nos chers City coupé! Smartement votre.

Jean-Fi
Admin

Messages : 372
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://totalwhisky.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Smart City Coupé 0,7l turbo 61 cv

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum