BMW 116i 115 cv

Essauto :: Auto :: Essais :: BMW - Mini

Aller en bas

BMW 116i 115 cv

Message par Romain le Dim 9 Juin - 11:41



Marque : BMW
Modèle : Série 1 E87 - 116i
Finition : Luxe
Carrosserie : Compacte Segment C 5 portes

Cylindrée : 1595
Puissance : 115
Carburant : Essence
Prix neuf avec options : Environ 28.000€

Mois et année première mise en circulation du véhicule: 10/2004
Contexte essai : mon propre véhicule
Date d'achat si le véhicule vous appartient : Possédée du 01/2012 au 05/2013
Nombre de km parcourus au volant du véhicule : 35.000
Kilométrage total du véhicule au moment de l'essai : 135.000
Types de routes employés : ville - route - autoroute - montagne


Introduction

Après avoir possédé un véhicule diesel (Volvo C30 1.6D) pendant 10 mois, et payé de nombreuses réparations et pris aucun plaisir à son volant, je me suis décidé à repasser au bon vieil essence atmosphérique, pas coupleux pour un sou mais tellement joueur à haut régime. Au départ, mon choix se portait plutôt sur une Volvo C30 en essence, mais les moteurs peu folichons et la rareté sur le marché de l'occasion m'a poussé vers un choix moins original : La Série 1. Il s'agissait plus d'un véhicule de passage en attendant d'avoir l'expérience nécessaire pour conduire une voiture à caractère plus sportif.

Habitabilité

Dès que l'on se trouve à bord, on est impressionné par l'espace à l'avant, qui pourrait plus s'apparenter à une berline. Les sièges possèdent de multiples réglages, et, malgré ma taille (1m85) il y avait encore de la marge avant de toucher en butée. L'accoudoir avant est idéalement placé et permet de manipuler la boite de vitesses avec précision tout en laissant son coude posé. Il est à mon goût assez rare de trouver un accoudoir pratique et qui ne gêne pas la conduite. Le volant est lui aussi réglable dans diverses positions, et les commandes du commodo sont agréables et intuitives (leviers sensitifs qui reviennent directement en place une fois que l'on a appuyé). Une critique toute particulière va envers la position du régulateur de vitesse, placé beaucoup trop près de la commande du clignotant/feux de route. Il m'a fallu un certain temps d'adaptation pour éviter de faire des appels de phare inutilement !

Les places arrières sont à la limite du ridicule. Pas d'accoudoir central, une hauteur juste correcte, et une place aux jambes ridicule. Sur les 4 voitures que j'ai pu avoir, 3 ont été en 3 portes, et elles disposaient de plus de place. Le pont de la transmission n'aide pas, en laissant une "bosse" sur le sol de la place centrale. Le coffre est toutefois assez spacieux et on y trouve de rangements en levant le plancher, pratiques même si la batterie vient gâcher cet espace.

Chose que j'apprécie particulièrement sur les allemandes/suédoises, la commande des pleins feux se fait en avant pour qu'ils soient enclenchés, et en arrière pour faire un appel de phare, très utile pour éviter d'éblouir inutilement la voiture d'en face. Les diverses commandes (autoradio, climatisation etc.) tombent très vite dans les mains et on s'y fait très rapidement. Je reproche toutefois à BMW de ne pas avoir pensé à pouvoir régler les 2 zones en même temps, comme j'ai pu avoir dans ma Volvo et qui est dispo sur mon Alfa actuelle.

Enfin, ne cherchez pas les rangements dans l'habitacle, il y en a très peu. Une boite à gants, un accoudoir qui laisse juste passer un téléphone mobile, 2 porte gobelets, un rangement ouvert à gauche du volant, et un cendrier. La mienne ne disposant pas de poches aumônières derrière les sièges, j'ai mis un certain temps à ranger discrètement mes affaires. Pour info, même les non-fumeurs apprécieront le pack fumeur. Il permet d'avoir un rangement très agréable au toucher (par bouton-poussoir) et de disposer de 2 prises allume-cigare à l'avant. Pratique si on utilise un GPS et un mobile pendant un voyage.


Performances et agrément de conduite

En terme de performances pures, on trouve dans un ordre croissant : la 116d, la 116i et tout le reste. Inutile donc de dire qu'il ne s'agit pas d'un foudre de guerre, d'autant plus que le moteur est d'une conception assez ancienne, déjà présent sur les anciennes générations de Série 3 E46. Le moteur est mou à bas régime, mais passé 3.500 trs/min, le moteur se révèle vivace et volontaire, un véritable atmo en somme.

Toutefois, je trouve que pour une auto qui pèse facilement 1350kg, le rendement du 115 chevaux est excellent. Je n'ai jamais eu peur de dépasser, et une vitesse inférieure suffit à la rendre plus nerveuse. Le son du moteur est très appréciable pour une petite cylindrée, on retrouve le son des petits 4 cylindres sportifs. Enfin, je n'ai jamais eu à rétrograder quelle que soit l'inclinaison de la côte sur autoroute. Le moteur dispose d'assez de puissance pour permettre une conduite souple et tranquille, et pour beaucoup de personnes, cela suffit largement.

En ce qui concerne l'agrément de conduite, je n'ai jamais eu une voiture aussi agréable à manier sur route et qui restait accrochée à ce point. Le type de transmission vous fait littéralement adorer les propulsions. La direction, dont seul BMW à le secret, est très précise et permet d'enchainer les courbes avec plaisir. La tenue de route est excellente pour une compacte classique sans option châssis sport, le véhicule reste scotché…pour peu qu'il ne pleuve pas ! Mais dans ce cas, le DTC (ESP) vous remettra sur le droit chemin.

Enfin, je pense qu'il est inutile de faire une paragraphe sur l'agrément de conduite sur neige avec une propulsion de plus de 1300 kg. Toutefois, avec 4 bons pneus neige, c'est largement faisable, contrairement à ce que veulent bien faire croire les clichés.


Confort

Pas de doutes, il s'agit d'une allemande, c'est ferme ! Passer d'une Volvo dont les sièges donnent l'impression d'être dans son canapé à des sièges cuir allemands doit faire l'objet d'une méditation ! Mais malgré cette fermeté, ils restent suffisamment confortables sur de longs trajets. Les pneus Runflat, dont j'exprime mon point de vue plus bas, n'aident pas.

Malgré cela, il me semble que BMW aurait pu faire de nombreux efforts de ce côté. Les bruits d'air sont bien présents à grande vitesse, et le moteur se révèle assez bruyant, et une 6ème vitesse aurait été la bienvenue. Les commandes restent toutefois confortables à utiliser, et le cuir du volant et très agréable au toucher.

La mienne disposait de la plus haute finition, les multiples équipements de confort étaient donc présents. Un petit clin d'oeil envers le kit luminosité, qui permet d'avoir des LED sous les poignées de porte, des lumières partout dans l'habitacle, bien séparés entre passager et conducteur qui plus est. De nuit, des petites LED oranges situées dans les plafonniers avant et arrière éclairent agréablement l'habitacle et donnent une impression de chaleur très appréciable. Les rétroviseurs extérieurs teintés bleus permettent d'être moins éblouis de nuit.

La climatisation automatique remplit bien son boulot, mais elle se révèle bruyante. Le capteur de pluie est à lui-même une blague. Pas sensible pour un sou malgré un réglage au maximum, il ne s'activera jamais sur la dernière vitesse rapide, même en cas de tempête !


Sécurité

La sécurité serait équivalente à une standard à l'heure actuelle, mais je pense que BMW était relativement avancé en 2004. On trouve 6 airbags, l'antipatinage et l'ESP, tous deux désactivables. Le DTC (ESP) se trouve être très agréable d'utilisation, car il n'empiète jamais sur une conduite dynamique, et m'a utilement évité un crash dans une barrière de sécurité. Je roulais à vitesse élevée dans un virage, sous la pluie. L'arrière a décroché, et, sans action de ma part, l'auto est revenue immédiatement sur son chemin. J'avais déjà goûté à l'efficacité de l'ESP sur d'autres véhicules, mais celui-ci, par sa discrétion et son efficacité au bon moment, est agréable. Malgré cette aventure, j'ai rarement eu l'occasion de mettre le véhicule en défaut, grâce à une répartition des masses idéale et une tenue de route plus que correcte.

BMW équipait de série ses modèles de pneus type "Runflat", qui permettent de rouler crevé durant 100 kilomètres. Autant vous dire que ces pneus sont une horreur. Repasser aux pneus non runflat (pourtant avec pneus hiver !) était un réel bonheur. Durs, il empiètent sur le confort en plus d'être très bruyants et très cher, sans oublier un poids conséquent.

Pour finir, une mention particulière au menu de l'ordinateur de bord qui permet de voir l'échéance de chaque révision pour les pièces suivants : Filtre d'habitacle, bougies d'allumage, vidange moteur (varie selon le type de conduite et la qualité de l'huile), plaquettes de frein avant, plaquettes de frein arrières, liquide de frein, et grosse révision. Très pratique et évite de se faire arnaquer par son garagiste


Budget et empreinte environnementale

Le budget est celui du premium concernant les révisions chez le constructeur. Toutefois, si vous passez par la case garagiste indépendant, le prix des pièces reste raisonnable, surtout sur un moteur essence. En revanche, l'assurance reste onéreuse et la consommation est assez élevée pour un moteur classique, surtout en ville, où elle explose littéralement. Pour des trajets du type 10% ville, 40% campagne et 50% autoroute, je tournais à 7,5l/100km, parfois 8l pour une conduite plus dynamique

Quant à l'empreinte environnementale, elle est d'une autre époque pour une puissance moyenne : 186g CO2/km


Qualité et fiabilité


La qualité d'assemblage est tout à fait correcte, et ne laisse aucune vis apparente ni claquement de plastiques à tout va. En revanche, la qualité des plastiques en elle-même est à revoir. En plastique mi-dur mi-mou pour la planche de bord, les autres plastiques sont durs, et donc se rayent facilement et sont peu agréable au toucher. Le bouton de la boite à gants, bien qu'original, fait un peu pitié pour un véhicule de cette catégorie.

Toutefois, les baguettes décoratives sont agréables visuellement et sont solides, à l'instar des sièges en cuir qui, après 135.000 kilomètres, sont dans un état exceptionnel

Concernant la fiabilité, je n'ai eu qu'une souci moteur qui m'a coûté 80€ : le débitmètre. En revanche, le châssis m'a posé plus de problèmes, mais je mettrai ça sur le bilan du normal compte tenu du kilométrage. Biellette de direction HS, roulement HS, silentblock de suspension arrière fatigué (mais non changé car non nécessaire, il restait beaucoup de marge). Je finirai sur la distribution, qui se fait par chaine, et qui évite un entretien coûteux.


Conclusion générale


Si vous cherchez un véhicule utilisable au quotidien et que vous demandez à avoir un véhicule suffisamment volontaire pour ne pas avoir l'air ridicule, confortable pour un couple avec enfant en bas-âge, c'est un véhicule tout à fait convenable. Si vous cherchez des véhicules plus performants, la 118i sera plus appréciable, et la 120i très correcte. Pour les kilométrages conséquents, évitez la 116d. Les moteurs ayant été revus en 2007, la 116i est plus performante et dispose d'une boite 6, mais les meilleurs compromis resteront 118d et 118i

En bref


Qualité 1 : Tenue de route et précision de direction excellentes
Qualité 2 : Solidité esthétique sur le long terme
Qualité 3 : Qualité d'assemblage

Défaut 1 : Usure du châssis
Défaut 2 : Habitabilité à revoir
Défaut 3 : Moteur mou à bas régime














Dernière édition par Romain le Mar 11 Juin - 9:49, édité 2 fois
avatar
Romain

Messages : 29
Date d'inscription : 02/06/2013
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW 116i 115 cv

Message par NiCo le Dim 9 Juin - 23:17

Merci pour cet essai agréable à lire Romain Ça fait du bien, le forum manquait un peu de nouveauté !

Tu as bien fait de poster dans cette section, elle est prévue pour ça, dès que l'essai sera finalisé (photos), on le déplacera dans la section BMW et on le partagera sur la page FB d'Essauto !

Sympa cette 116i. Et vive les moteurs essence ! Quoique de puissance plus modeste et sans prétention sportive, j'aime bien aussi mon petit 1400 sur la Polo, la vivacité des atmo essence est pleine de fraîcheur par rapport aux diesels empâtés à froid.

Je trouve que la première génération de Série 1 était vraiment originale niveau design, dommage que la nouvelle se soit un peu aseptisée.

J'ai lu un essai de la nouvelle 116i, elle a l'air de ressembler à l'ancienne : premier prix pas très performant, mais agréable à conduire tout de même, et désormais sobre.
avatar
NiCo
Admin

Messages : 124
Date d'inscription : 28/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://essauto.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW 116i 115 cv

Message par Jean-Fi le Lun 10 Juin - 0:50

Bel essai, bien détaillé et clair
En ce qui concerne la voiture en elle-même, c'est pas ma tasse de thé, très rares sont les BM qui me font frémir, mais ce n'est qu'une question de goût.

Jean-Fi
Admin

Messages : 372
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://totalwhisky.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW 116i 115 cv

Message par Romain le Lun 10 Juin - 4:15

Merci ! Je poste les photos dès que je suis rentré chez moi, en espérant qu'Internet soit dispo (pas de connexion quand je suis rentré manger à midi)

La nouvelle 116i est quand même bien différente niveau motorisation. 136 chevaux turbo, c'est plus que suffisant en utilisation journalière. La 118i a exactement le même moteur, poussé à 170 chevaux.

J'ai toujours apprécié BMW pour son statut de motoriste innovant. Pour avoir goûté aux joies du 6 en ligne, avec pourtant 20 ans d'écart (325i E30 de 1988 vs 330i E90), je n'ai jamais vu un tel moteur, même en passager ! Moi, c'est justement Audi qui me fait pas frémir. Le design, c'est sûr, on aime où on n'aime pas



Du coup, je pense être bien motivé pour rédiger l'essai de la MiTo


Dernière édition par Romain le Mer 12 Juin - 7:40, édité 1 fois
avatar
Romain

Messages : 29
Date d'inscription : 02/06/2013
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW 116i 115 cv

Message par NiCo le Lun 10 Juin - 8:58

Perso, dans la catégorie des compactes premium actuelles, c'est clairement la Classe A que je préfère. Mercedes a bien su se renouveler sur ce coup-là.

Et effectivement, BMW est au top parmi les motoristes ;)

Niveau design, il n'y a pas à dire, la première Série 1 avait plus de personnalité que l'actuelle.
avatar
NiCo
Admin

Messages : 124
Date d'inscription : 28/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://essauto.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW 116i 115 cv

Message par Jean-Fi le Lun 10 Juin - 10:31

J'ai adapté le titre pour la cohérence générale du forum ainsi que pour l'ordre alphabétique:

pas de mot essai dans le titre, vu que c'est de toute façon la partie essai et j'ai enlevé série vu que les BMW sont identifiées par leur n°:

une 116i, c'est d'office une série 1 et encore une fois, ça permet de garder des listes correctement classées

Jean-Fi
Admin

Messages : 372
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 51

Voir le profil de l'utilisateur http://totalwhisky.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW 116i 115 cv

Message par NiCo le Lun 10 Juin - 23:15

Bien vu !
avatar
NiCo
Admin

Messages : 124
Date d'inscription : 28/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://essauto.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW 116i 115 cv

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


Essauto :: Auto :: Essais :: BMW - Mini

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum